Publié par : journalistesdupatrimoine | 9 mai 2015

LA BOUFFONNERIE DE L’ART CONTEMPORAIN : TOUT SUR LES CALAMITES DE L’ART !

Ce livre de 240 pages, préfacé par Aude de Kerros, comprend une sélection des extraits les plus « percutants » de mes chroniques, enrichis et réassemblés en 13 chapitres correspondants aux intitulés suivants :

livre-nesterolle-sm-9c015
1 – De la dictature de la bouffonnerie en art contemporainRetour ligne automatique
2 – Koons ou l’hilarant triomphe de l’esthétique pâtissière et de la culture vaselineRetour ligne automatique
3 – Une critique d’art de nature consanguineRetour ligne automatique
4 – À propos de l’épidémie de questionnite dans l’art contemporainRetour ligne automatique
5- Des écoles d’endoctrinement à l’art contemporainRetour ligne automatique
6 – Le génie d’État et l’art contemporainRetour ligne automatique
7 – Les FRACs : un gros tas d’effets perversRetour ligne automatique
8 – Daniel Buren et Martial Raysse : deux calamités artistiques nationalesRetour ligne automatique
parfaitement complémentairesRetour ligne automatique
9 – Les élus et l’art contemporain : une tartufferie aussi tragique que cocasseRetour ligne automatique
10 – La Biennale d’Art Contemporain de Lyon : un Fukushima culturelRetour ligne automatique
11 – Les têtes chercheuses de l’art contemporainRetour ligne automatique
12 – De l’intrusion « in situ » de l’AC dans les châteaux, les églises et autres lieuxRetour ligne automatique
patrimoniauxRetour ligne automatique
13 – L’art brut récupéré par l’art contemporain.

Ce livre de 240 pages, préfacé par Aude de Kerros, comprend une sélection des extraits les plus « percutants » de mes chroniques, enrichis et réassemblés en 13 chapitres correspondants aux intitulés suivants :

1 – De la dictature de la bouffonnerie en art contemporainRetour ligne automatique
2 – Koons ou l’hilarant triomphe de l’esthétique pâtissière et de la culture vaselineRetour ligne automatique
3 – Une critique d’art de nature consanguineRetour ligne automatique
4 – À propos de l’épidémie de questionnite dans l’art contemporainRetour ligne automatique
5- Des écoles d’endoctrinement à l’art contemporainRetour ligne automatique
6 – Le génie d’État et l’art contemporainRetour ligne automatique
7 – Les FRACs : un gros tas d’effets perversRetour ligne automatique
8 – Daniel Buren et Martial Raysse : deux calamités artistiques nationalesRetour ligne automatique
parfaitement complémentairesRetour ligne automatique
9 – Les élus et l’art contemporain : une tartufferie aussi tragique que cocasseRetour ligne automatique
10 – La Biennale d’Art Contemporain de Lyon : un Fukushima culturelRetour ligne automatique
11 – Les têtes chercheuses de l’art contemporainRetour ligne automatique
12 – De l’intrusion « in situ » de l’AC dans les châteaux, les églises et autres lieuxRetour ligne automatique
patrimoniauxRetour ligne automatique
13 – L’art brut récupéré par l’art contemporain.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :